Archive | juillet, 2012

yamaha Bear Tracker

Quad Bear-Tracker de Yamaha

Posted on 02 juillet 2012 by

yamaha Bear TrackerL’usage convenu au Bear-Tracker est un usage loisir et utilitaire pour des travaux légers. Il a un côté ludique, la motorisation  est largement suffisante pour l’usage prétendu.

Côté esthétique, ses lignes un peu étirées lui confèrent un brin d’agressivité vu de côté qui restent dans les limites du raisonnable. De face comme de derrière apparaît son côté plus utilitaire et bien protégé par la tubulure.

Son tableau de bord un peu pauvre en informations, seul deux voyants ses présents (point mort et marche arrière) et le neiman. La simplicité du tableau peu s’avérer être un avantage lors d’un retournement par exemple !

L’accessibilité à la batterie est aisée (sous la selle), le moteur,  la bougie et toutes les autres pièces en général sont aussi facile d’accès.

Les phares offrent une luminosité suffisante, on appréciera la luminosité du feu arrière en roulant à plusieurs de nuit.

Le confort est une des premières qualités de l’engin, vous pouvez endormir vos enfants tout en les promenant sur les chemins. La large et longue selle accepte deux passagers pas trop épais …

Du haut de ses 229cc la motorisation est suffisante en randonnée comme pour les travaux.

Ce monocylindre 4 temps développe une puissance d’environ 16 chevaux bien suffisante pour l’utilisation. Le couple a bas régime ne déborde pas mais on peut rouler à bas régime seul en randonnée. C’est un moteur indestructible et ne demande que très peu d’entretient. Une vidange moteur de temps à autre et de l’essence c’est tout ce qu’il demande.  On notera aussi un frein moteur pas négligeable. Il évite biens souvent d’avoir recourt aux freins.

Le moteur est accouplé à une boite à 5 rapports, avec embrayage centrifuge. Un bon compromis entre randonnée, franchissement et travaux agricoles. Grâce a la boite semi auto, il y a trois commandes de freins : les deux poignées + la pédale qui freine les roues arrières. Tout ceci très pratique dans des situations délicates ou pour une conduite à une seule main.

Le quad est freiné par 3 tambours, qui pour des tambours sont plutôt efficaces. Même en passage de court d’eau, l’efficacité n’est guère altérée.

Les suspensions offrent un débattement respectable qui confère à la machine un bon confort associé à  une bonne selle moelleuse et large. L’amortisseur arrière est réglable et précontrainte du ressort.

Comments (0)

quad assurance

Assurance quad

Posted on 02 juillet 2012 by

Un contrat d’assurance quad comme quad assurancepour tout autre véhicule est obligatoire en France dès lors que vous souhaitez mettre en circulation votre véhicule sur la voie publique.

Cette assurance obligatoire de responsabilité civile doit permettre de protéger les passagers et toute personne étrangère au véhicule avec la possibilité de souscrire à des garanties supplémentaires et facultatives pour vous permettre de vous protéger contre un accident, un vol ou autre.

N’hésitez pas à faire une demande de devis assurance quad et comparer les offres des assureurs spécialisés dans le quad.

Comments (0)

gps quad

Conseils pour choisir un GPS pour quad

Posted on 02 juillet 2012 by

gps quadLe GPS est souvent considéré par les débutants comme un outil « infaillible » pour se repérer ou se guider… C’est presque vrai ! D’un point de vue théorique, un GPS permet de se repérer facilement, et de suivre un tracé sans problème, la plupart du temps… Mais en ayant à l’esprit, toujours que la précision n’est pas absolue, et qu’il faut aussi utiliser ses yeux et son cerveau, pour se repérer sur le terrain, et déterminer quel est le bon chemin, à ce foutu croisement au fond des bois.

En pratique il arrive pendant l’enregistrement d’un tracé, ou lorsqu’on essaye de le suivre, quelques erreurs de localisation des « points GPS » passés ou présents. On peut donc se retrouver « hors tracé » d’une vingtaine de mètres sur l’écran du GPS , tout en étant sur le bon chemin… IL est aussi fréquent que le tracé enregistré ne colle pas parfaitement avec la cartographie et ou la réalité. 10 ou 15 M d’écart, sur le papier c’est rien, mais sur un chemin de 2 m de large, ou à un croisement, c’est beaucoup ! Sans compter que les cartes, elles non plus ne sont pas parfaites… et que les chemins ont pu être déplacés, ou mal cartographiés. Sachez quand même que les cartes IGN au 1/25000e sont rééditées en moyenne tous les 25 ans seulement, autant dire que les chemins qui ont disparus ou sont apparus ne sont pas rares !

sa précision peut être mise en défaut car la continuité du calcul reste fragile et peut être interrompue ou perturbée par :

  • une cause extérieure de mauvaise réception : parasite, orage, forte humidité
  • un brouillage radioélectrique volontaire ou non
  • une manœuvre au cours de laquelle la réception est temporairement masquée (foret dense, vallée encaissée, etc)
  • l’alignement momentané de quelques satellites qui empêche le calcul précis (incertitude géométrique temporaire)
  • un incident dans un satellite

Il faut donc être conscient des limites de cet outil qui ne doit être qu’une aide et non un moyen de navigation primaire. Le GPS doit vous donner « le cap à suivre », et vous aider à prendre la bonne direction, mais n’oubliez pas vos cartes papiers dans les sacoches, et entraînez vous à décoder les cartes IGN, courbes de niveau, etc. En effet, traduire une carte papier ou affichée sur un GPS, en une image « mentale » en relief pour se repérer sur le terrain, c’est pas évidant au début ! D’ailleurs certains quadeurs, même avec un GPS et une carte papier, sans notions de topographie, s’avèrent incapables de poursuivre un itinéraire, si un seul point est mal positionné.

Enfin un phénomène simple doit être pris en compte et assimilé au début : le temps de réponse ou « délai » de calcul et d’affichage entre votre position réelle, et celle indiquée par le GPS. Concrètement, quand vous roulez vite, il y a un décalage qui peut atteindre plusieurs dizaines de mètres, et vous êtes « en avance » sur l’affichage du GPS. Il vous suffit de savoir que vous êtes toujours un peu plus loin que ce qu’indique le GPS (Environ une trentaine de mètres à vitesse soutenue, à déterminer vous même selon votre GPS), ou de vous arrêter quelques secondes (à un croisement, pas en pleine ligne droite pour que ce phénomène soit sans conséquence).

Comments (0)

lunettes protections yeux quad

Protection des yeux

Posted on 02 juillet 2012 by

lunettes protections yeux quadVous devez être capable de voir clairement afin de conduire en toute sécurité. Un objet tel qu’une roche, une branche ou même une insecte qui vous frappe à la face peut vous distraire. Si vous êtes frappé dans les yeux sans protection appropriée, vous pouvez devenir aveugle. Des lunettes de soleil ordinaires ne fournissent pas une protection appropriée pendant la conduite d’un quad. Un écran facial ou des lunettes de protection offrent plus de protection et doit être :

  • exemptes d’égratignures.
  • fixées fermement.
  • bien ventilées pour éviter la buée.

De plus, vous pouvez utiliser des verres teintés pour la protection des yeux pour la conduite pendant des jours ensoleillés ou des verres jaunes pour les jours couverts. Utilisez toujours un dispositif de protection des yeux pour conduire la nuit.

Comments (0)

casque quad

Casques pour pilote de quad

Posted on 02 juillet 2012 by

Votre casque est l’équipement de protection le plus important pour une conduite en toute sécurité. Un casque permet d’éviter des blessures graves de la tête.
Ce sont quelques conseils de base à prendre en considération lors de la sélection d’un casque :

  • Sélectionnez un casque homologué répondant ou dépassant les normes de votre pays.
  • Votre casque doit être ajusté avec précision et être fixé solidement.
  • Des casques au visage plein permettent de protéger votre visage, ainsi que votre tête.
  • La protection des yeux doit être assurée avec deux types de casques.

Il y a aussi un moment particulier où le casque n’est pas porté. Lorsque vous vous arrêtez pour parler aux propriétaires du terrain ou à d’autres personnes rencontrées sur les pistes, enlevez toujours votre casque. Pour certaines personnes votre casque est un masque et peut être intimidant.

Comments (0)

Tenue et vêtement du quadeur

Posted on 02 juillet 2012 by

De bons gants peuvent protéger vos mains contre les plaies, la fatigue ou le froid, ainsi que vous offrir une protection en cas de renversement. Des gants de style randonné, disponibles chez les revendeurs de quad, sont bourrés sur les articulations pour éviter de les meurtrir, et fournissent la meilleure combinaison de protection et de confort.
L’équipement de protection recommandé pour les pieds est une paire de bottes solides, au-dessus du mollet avec de petits talons pour éviter le dérapage de vos pieds des repose-pieds. Des bottes de style randonné offrent la meilleure protection des pieds, des chevilles, et des jambes inférieures.
Il est important de protéger votre peau contre les égratignures. Une chemise à manches longues ou jersey et un pantalon sont des exigences minima pour la protection du pilote. Un vêtement de protection pour randonnées tels que les pantalons de randonnée avec des genouillères, du jersey, et un équipement de protection de la poitrine/épaules fournissent une meilleure protection. Votre look peut avoir un style, prêt pour l’action et vous pouvez être bien protégé en même temps.

Comments (0)

14